Le type 2

L'altruiste, le sauveur

Samwise Gamgee (Lord of the Rings)
Elena Gilbert (The Vampire Diaries)
Lily Aldrin (How I Met Your Mother)

Vue d'ensemble

Les 2 sont des êtres attentionnés, prévenants et affectueux qui font souvent de leur mieux pour contribuer au bien-être des personnes qui les entourent. Ils ont une capacité naturelle à ressentir les besoins des autres. Ils aiment s'engager dans des actions dans lesquelles ils pourront utiliser leur bonté naturelle. Ils sont aussi très flatteurs et savent souvent quoi dire ou faire pour que les autres se sentent admirés. Ils ont des compétences relationnelles innées et accordent une très grande importance aux relations interpersonnelles. Ils sont généralement amicaux, attentionnés, sociables et chaleureux. Ils aiment contribuer à aider les autres à atteindre leur plein potentiel.

Compulsion d'évitement

Les 2 cherchent à tout prix, et de manière souvent inconsciente, à éviter de reconnaître leurs propres besoins. Ils se sentent beaucoup plus à l'aise à donner que de recevoir. Ils font tout ce qu'ils peuvent pour éviter de décevoir les autres et d'éclater émotionnellement par le sentiment de ne pas être aimé.

Centre d'attention et motivation

L'attention des 2 est portée sur les besoins des autres et l'obtention de leur approbation. Ils donnent beaucoup, et sous des formes variées : louanges, affections, compliments, aides quelconques, pour obtenir de l'amour.
Les 2 sont motivés par l'engagement auprès des autres. Ils cherchent à combler les besoins des autres et se sentent motivés lorsqu'on reconnaît leurs contributions. Ils cherchent intérieurement à se sentir appréciés et importants pour les autres.
Ils ont besoin de se sentir approuvés et reconnus. Ils aiment avoir une place particulière au sein de leurs relations.

Vice et mécanisme de défense

Lorsqu'ils sont sous l'emprise de leur compulsion (éviter de reconnaître leurs propres besoins), les 2 sont poussés par leur ego : l'orgueil (sous une forme particulière), à négliger et réprimer leurs propres besoins pour privilégier la satisfaction des autres. Ils pensent disposer de ressources illimitées pour combler les autres sans avoir besoin de se ressourcer.

En harmonie

Dans leur meilleur état, quand ils gèrent leur compulsion, les 2 sont en harmonie avec eux-mêmes et sont empathiques, concernés, altruistes, chaleureux, enthousiastes, compatissants, attentionnés et généreux. Ils donnent sincèrement et humblement sans attendre une forme de retour et contribuent au bien être des personnes qui les entourent.
Ils sont en conforts lorsqu'ils sont satisfaits de leurs relations, se sentent aimés, valorisés, et lorsque leurs souhaits et désirs se réalisent. Alors ils tendent vers leur type d'intégration (le type 4), et les traits positifs de ce dernier s'ajoutent à leur comportement. Ainsi ils apprennent à s'accepter de manière plus complète sans rejeter leurs besoins et deviennent plus authentiques et créatifs.

En déséquilibre

Sous l'emprise de leur compulsion, les 2 peuvent avoir une faible estime de soi, ne pas savoir dire "non", beaucoup dépendre des autres et être trop "demandeurs". En fort manque intérieur de reconnaissance ou d'affection, ils peuvent se mettre à donner de manière compulsive, des conseils ou des services pas forcément demandées. Les autres peuvent alors les percevoir comme autoritaires, trop démonstratifs ou manipulateurs. Si la situation ne s'arrange pas, ils tendent vers leur type de désintégration (le type 8) et les traits négatifs de ce dernier s'ajoutent à leur comportement. Ainsi ils peuvent devenir colériques, agressifs, offensants, menaçants, vengeurs, accusateurs et rebelles.

Ailes

Les types voisins du 2 sont les types 1 et 3. On appelle "aile" du type ("wing" en anglais), le type voisin qui semble avoir le plus d'influence sur le type de base.
Les 2w1 sont plus discrets, idéalistes et moraux, mais peuvent aussi être plus critiques.
Les 2w3 sont plus extravertis, ambitieux et assurés mais peuvent aussi être plus compétiteurs. 

Notice (8): Undefined variable: res [APP/View/Elements/fr/endRes.ctp, line 41]